Découvrez les aliments acides à éviter pour ne plus avoir de douleurs articulaires

Des douleurs articulaires? Découvrez les 8 aliments acides à éviter

Avez-vous des douleurs articulaires depuis des mois voire des années ? Ces douleurs chroniques vous empoisonnent-elles la vie au quotidien ?

Selon le professeur Alain Serrie, chef du service médecine de la douleur de l'hôpital Lariboisière de paris, 1/3 des personnes en France souffrent de douleurs chroniques. Malheureusement, beaucoup de personnes se tournent vers les médicaments anti-inflammatoires, mais cela ne résout pas le problème (Source). Vous devez traiter le problème à son origine.

Si vous avez tout le temps mal, jetez un œil à vos plats. Que mangez-vous ? Beaucoup d’aliments acides ?

Une étude faite en 2017 a montré que près de ¼ des personnes atteintes d'arthrite ont une alimentation acide qui favorise les douleurs articulaires. L'intensité de douleur et l’alimentation sont donc liées (Source).

Voyons les 10 aliments acides à éviter en cas de douleurs.

Vous avez dit ... Aliment acide?

Le corps humain maintient un ph régulé. Les fluides du corps ont un ph qui se situe entre 0 à 14. Plus le niveau de ph d'un aliment est proche de 0, plus il est acide. Plus le ph d’un aliment est proche de 14, plus il est alcalin. Donc si vous avez bien compris, un ph de 7 est un niveau neutre ce qui est idéal pour notre corps. On considère qu'un ph autour de 7-8 (sensiblement alcalin) est optimal pour la santé.

Des changements de pH du corps peuvent avoir des impacts significatifs sur votre corps. SI votre ph est trop élevé, vous pouvez avoir des symptômes comme de la confusion, des spasmes musculaires ou des nausées. Par contre, si votre alimentation est trop acide vous pouvez ressentir de la fatigue, des maux de tête, des douleurs.

Maintenir un ph neutre peut paraitre compliqué. Doit-on compter et regarder le ph de tous les aliments que l’on mange pour maintenir un ph sensiblement alcalin ?

Heureusement non, vos reins sont en charge de contrôler le ph de votre corps en expulsant les ions acides et alcalins dans l’urine.

Néanmoins, si vous limitez la consommation d’aliments acides vous pouvez préserver votre densité osseuse et éviter les douleurs chroniques.

Comment les aliments acides provoquent les douleurs chroniques

Pour comprendre comment certains aliments peuvent provoquer des douleurs, vous devez comprendre l’inflammation et le rôle qui joue dans l’alimentation et les maladies.

L'inflammation est une réponse immunitaire normale qui aide à protéger le corps contre les blessures et les infections. Lorsque vous vous faites piquer par une abeille, par exemple, la zone piquée gonfle et vous avez des démangeaisons. Cela signifie que votre système immunitaire entre en action.

Certaines conditions font que le système immunitaire déclenche cette réaction inflammatoire même lorsqu'il n'y a pas d'organisme étranger contre lequel se protéger. Les cellules immunitaires attaquent les cellules normales et saines dans le corps, ce qui entraine des dommages aux tissus et de la douleur.

Certains aliments acides causent de l’inflammation, déclenchant ainsi des douleurs chroniques. Une alimentation riche en aliments acides est liée à des symptômes tels que des douleurs musculaires, des migraines et des douleurs au dos.

Une étude a été faite en Allemagne sur 82 volontaires qui avaient des douleurs chroniques. Après 4 semaines d'alimentation anti-inflammatoire, les symptômes étaient réduits chez 92 % des participants. (5). D’autres recherches ont montré que si vous suivez une alimentation saine, que vous faites beaucoup d'activité physique et que vous incorporez des antidouleurs naturels dans votre routine quotidienne, vos douleurs chroniques diminuent grandement.

Liste des 10 aliments acides à éviter

1. Produits laitiers

Le problème avec le lait c’est son sucre, le lactose.

Selon une étude, ¾ de la population au monde n’est pas capable de digérer le lactose. Nous avons la capacité de la digérer à la naissance, mais nous finissons par perdre cette compétence avec l'âge. (Source).

Les produits laitiers on en trouve partout et à toutes les sauces : lait, yaourts, fromage, plats. Si vous êtes intolérant au lactose vous aurez des symptômes tels que des ballonnements, crampes abdominales, diarrhées ou gaz intestinaux.

Une étude publiée en 2012 a révélé que la consommation de produits laitiers doit être limitée si vous avez de l’arthrite afin de diminuer l'inflammation et les douleurs (source).

Si vous souffrez de douleurs chroniques articulaires, passez à une alimentation sans produits laitiers. D'après une étude récente, passer à une alimentation végétarienne permettrait de diminuer fortement l’inflammation des personnes atteinte d’arthrite (8).

2. Le soja

C’est devenu un aliment à la mode. Si vous allez dans les magasins, vous verrez que les plats végétariens contiennent pour la plupart du soja, c’est le substituant pour la viande animale. On trouve le soja sous plusieurs formes, de lait, de tofu, de sauce, etc.. Si vous consommez du soja, il doit être fermenté. S’il n’est pas fermenté, il contient toujours de l’acide phytique, un anti-nutriment qui perturbe l’absorption des autres nutriments et irrite la paroi des intestins.

Une trop forte consommation de soja peut entrainer une perméabilité intestinale, une condition qui permet aux particules de passer des intestins dans le sang. Cette perméabilité intestinale entraine de l’inflammation et peut causer des douleurs articulaires ainsi que des carences en nutriments.

3. Gluten

Les régimes sans gluten sont également à la mode. Dans les restaurants et les commerces, les produits sans gluten sont mis en avant. Le gluten est un type de protéine que l’on trouve dans le blé, l’orge et le seigle. Vous avez arrêté le pain, c’est bien, mais on trouve le gluten également dans les sauces de salades ainsi que dans de la charcuterie transformée comme les saucissons.

Si vous avez la maladie de céliaque ou que vous êtes sensible au gluten, manger une faible quantité de gluten peut déclencher beaucoup de douleur. Des études ont montré que le gluten pouvait augmenter l’inflammation et augmenter la perméabilité de l’intestin.

4. Alcool

Prendre un verre de vin de temps en temps ce n’est pas très grave, mais lorsque la consommation devient trop régulière, tous les jours à chaque repas, cela n’est pas bon pour votre santé et pour vos douleurs. Une surconsommation peut affaiblir votre foie et aggraver l'inflammation (Source)

Si vous voulez vous détendre avec un verre pendant l’apéro, évitez de faire des mélanges. Pensez à la modération, maximum 5 verres par semaine soit pas plus d’un verre par jour.

5. Viande

De nouvelles recherches ont montré que limiter la consommation de viandes rouges et de viandes transformée peut être bénéfique pour votre santé. Mangez de la viande rouge est associé avec une augmentation de l’inflammation qui cause des douleurs chroniques. (1, 2, 3)

Certaines viandes ont un taux élevé en purine, c’est un composé qui cause des douleurs articulaires. Si vous souffrez de douleurs, vous devez éviter de consommer des viandes riches en purines tel que la viande de porc, les fruits de mer, les abats de viandes et la dinde. Si vous ne pouvez pas vous passer de manger tous les jours de la viande, je vous recommande de privilégier les animaux nourris à l’herbe et qui vivent l'air libre. Au moins vous aurez plus de nutriments dont beaucoup plus d'oméga 3.

6. Sucre

La consommation de sucre comporte de nombreux effets néfastes sur la santé. De nombreuses maladies sont liées au sucre telles que les caries, les maladies cardiaques ainsi que le cancer. Mais ce n'est pas fini, le sucre contribue à la douleur également. (Source)

Des études ont montré qu’une alimentation trop sucrée peut causer des changements du microbiome dans l’intestin, ce qui favoriserait l’inflammation. La consommation de sucre excessive peut également augmenter la perméabilité intestinale. Avec cette condition, les mauvaises particules passent dans la circulation sanguine, déclenchant des douleurs chroniques. (Source)

7. Aliments transformés (Industriels)

Malheureusement, les aliments transformés et ultra-transformés font partie de notre alimentation moderne. Elle occupe même une très grande partie de notre alimentation quotidienne. Combien de produits transformés mangez-vous par jour ? Les aliments transformés sont devenus populaires, ils sont partout, les gâteaux à grignoter, les sodas, les jus de fruits, les croustilles et les céréales de petit déjeuner.

Une alimentation à base de produits issus de la malbouffe pourrait être responsable de la douleur chronique.

Une étude faite par l’université médicale d'Harvard a découvert que l’alimentation occidentale basée sur des aliments transformés, des céréales raffinées, des produits sucrés était associée à un taux élevé d’inflammation dans le corps. (Source)

Il est donc important, de réduire votre consommation d’aliments transformés si vous voulez un jour éliminer vos douleurs articulaires.

8. Huiles végétales raffinées

Vous devez rester vigilant avec les huiles végétales tel que l’huile de maïs, l’huile de soja, car ils sont trop élevés en acide gras oméga 6. La plupart des gens consomment en excès ce type de gras. Selon experts il est recommandé d’avoir un ratio de 2 : 1 d’oméga 6 — oméga 3. Aux états unis ils ont loin de ce ratio, ils sont plus proches du ratio 20 : 1 (Source).

Les oméga 6 favorisent l’inflammation tandis que les omega3 diminuent l’inflammation. Une étude publiée dans le Clinical journal of pain a révélé qu’une alimentation riche en oméga 6 favorise l'augmentation de la douleur chez les participants avec une douleur au genou (Source)

9. Caféine

En France on adore le café, je n’ai jamais été grand fan du café, mais je me rappelle que mes collègues de bureau à la défense en prenaient au moins 4 fois par jour. Mauvaise nouvelle pour les fans du Nescafé, mais si vous avez mal à la tête souvent, c’est surement à cause du café. Arrêtez d'en prendre pendant une semaine et voyait comment votre corps réagis ? Vous verrez, vos migraines ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Certes, le café a de nombreux bienfaits, il est censé même soigner de la migraine. Seulement, ces bienfaits sont surtout pour les personnes qui en boivent occasionnellement. Si vous êtes accro au café, vous aurez alors l’effet contraire (Source)

Si vous prenez le café, c’est sans doute pour la caféine et ses bienfaits, je le comprends. Sachez que ce n'est pas l’unique breuvage qui contient de la caféine. D’autres boissons telles que le thé et le yerba maté comportent également de la caféine. Essayez-les, ces boissons peuvent être une bonne alternative à votre boisson habituelle.

Conclusion

Vous savez maintenant que l’alimentation, l'inflammation et la douleur sont étroitement liées et peuvent donc avoir un énorme impact sur l'intensité de vos douleurs.

Certains aliments peuvent déclencher de l'inflammation et de la douleur chez certaines personnes, ainsi que d'autres effets secondaires indésirables.Le meilleur moyen de neutraliser les aliments acides, c’est de manger beaucoup d’aliments alcalins donc des légumes et des fruits.

En mangeant plein de fruits et légumes, votre corps fera le plein de vitamines et de minéraux qui seront par la suite utilisés comme remparts contre les aliments acides.En prenant soin de manger des aliments alcalins et de réduire votre consommation d’aliments acides, votre corps vous en sera fortement reconnaissant.

Leave a Comment: