Comment réduire le gonflement du genou après opération lca

Un des problèmes majeurs après une opération des ligaments croisés est que votre genou sera souvent gonflé. Hélas, que ce soit pendant les exercices de rééducation, pendant vos activités quotidiennes comme la marche, ou même après plusieurs mois vous risquez d’avoir le genou gonflé.

 Sans traitement, cela peut vous handicaper et retarder la guérison complète de votre genou. Vous devez donc utiliser différents moyens pour diminuer le gonflement et la douleur afin d’accélérer votre guérison. Vous pourrez ainsi continuer votre rééducation sereinement pour récupérer un genou fonctionnel.Les douleurs postopératoires et les gonflements sont une partie normale de la récupération, néanmoins, vous disposez de différents moyens de les gérer.

Dans cet article, je vais vous montrer 7 astuces à appliquer pour résoudre vos problèmes de gonflement de genou.

le gonflement , un problème mal soigné

J’ai remarqué que beaucoup de personnes ne savent pas comment réduire le gonflement du genou après une blessure ou une opération. Si vous ne savez pas comment gérer les gonflements alors vous ne pourrez pas vous débarrasser de la douleur associée.

En appliquant un protocole simple et naturel, vous pouvez facilement réduire le gonflement du genou, vous permettant ainsi de gagner en flexibilité avec votre genou.

Plusieurs études ont montré que la douleur et le gonflement du genou limitent l'amplitude de mouvement du genou et rendent les muscles associés (dont les quadriceps) inefficaces.

Vous devez donc mettre de la glace régulièrement sur votre genou afin de pouvoir gérer le gonflement et la douleur. Une bonne rééducation commence par la diminution du genou gonflé en excès, faites-en votre priorité numero1.

À l’hôpital, vous êtes encadré

Juste après l’opération, si vous restez quelques jours à l'hôpital, vous serez sous la supervision d’une infirmière. Vous recevrez des médicaments par voie orale ou voie intraveineuse, vous sentirez à peine votre genou. Les exercices de rééducations seront limités, mais vous pourrez marcher en béquille et vous doucher seul. Toutes ces actions, même minimes, feront gonfler votre genou et vous utiliserez du froid en réponse à ce problème, les infirmières vous expliqueront la procédure. En cas de soucis vous pouvez les appeler, bref, vous êtes assisté profitez-en car ne va pas durer !

Par ailleurs, si vous êtes dans un hôpital récent et high-tech, vous disposerez de jambières en cryo à placer autour du genou. C’est un appareil rempli d’eau et de glaçons qui permet de soulager les gonflements et douleurs associées. C’est très confortable et cela apporte un réel apaisement après avoir subi une opération assez lourde au genou.

Le vrai défi commence seul chez vous ! Vous devez avoir de bonnes pratiques.

Le gonflement du genou, un problème récurrent

Quand vous avez des douleurs au genou, elle s’accompagne de douleur et de raideur.

Un genou gonflé est responsable de la perte de flexibilité du genou. Le gonflement peut ralentir fortement la récupération, ce qui rendra difficile certaines tâches quotidiennes comme la marche après une opération du genou ou même de conduire. En effet, le gonflement empêche les muscles du genou de fonctionner correctement.

Combien de temps dure gonflement

Durant les premières semaines après l’opération, vous pouvez réduire le gonflement de votre genou assez rapidement.

Néanmoins, sachez que pendant toute la rééducation, le gonflement reviendra souvent. Vous pouvez ressentir des gonflements pendant les premiers mois. De plus, dès que vous allez faire de l’exercice après 6 mois, le gonflement risque de revenir. Ne paniquer pas c’est normal, la rééducation du genou est longue, vous devez être patient et ne pas en faire trop dès le début.

Comment réduire les gonflements

Vous avez de nombreuses actions à faire afin de réduire le gonflement de votre genou après l’opération. Il n’y a pas de secret, vous devez mettre du froid sur votre genou chaque fois que vous sentez que votre genou gonfle. Le froid aide à limiter l’inflammation, ce qui va réduire ainsi l’afflux sanguin dans les tissus.

Cependant, vous devriez d'autres mesures prendre pour gérer le gonflement du genou comme indiqué ci-dessous. En faisant ces actions chaque jour, vous réduirez les gonflements tout en continuant vos exercices de rééducation de votre médecin ou kiné.

10 astuces pour réduire le gonflement du genou après opération

Vous pouvez commencer à glacer votre genou immédiatement après l’opération. Toutefois, vous devez faire attention à garder l'incision et les pansements secs, sinon une infection peut survenir et retarder le processus de récupération du LCA. Le froid est l’élément clé pour réduire le gonflement du genou et vous aider ainsi à améliorer votre flexion.

Glacer le genou

Après l’opération, vous devez mettre du froid sur votre genou régulièrement.

Essayez d’appliquer du froid régulièrement sur votre genou durant la journée.

Pour cela, vous aurez besoin d’une poche de glace et des glaçons, c’est ce que l’on trouve souvent en hôpital.

Néanmoins, les glaçons ne sont pas les plus pratiques à utiliser. Je vous conseille d’acheter une poche de glace de cryothérapie facilement trouvable sur Amazon ou en pharmacie, cela coûte entre 10 et 15 euros. Sinon vous pouvez choisir un sachet de petits pois verts, ça fera l'affaire. Ci-dessous le protocole a appliqué :

Entourez la poche de glace avec un tissu, pour éviter d’être au contact direct avec le froid et ainsi éviter les brûlures.

  1. Posez la poche de glace sur votre genou
  2. Laissez pendant 15 min.
  3. Répétez 4-5 fois pendant la journée.

Continuer le protocole les 5 prochains mois

Les 2 premières semaines après l’opération, la rééducation est très douce. En revanche, dès que vous commencerez à pouvoir marcher, vous augmenterez graduellement le niveau d'intensité physique appliqué à vos exercices de rééducation.

C'est effectivement à ce moment que votre genou gonflera de temps en temps, en réponse à des charges d'entraînement plus intenses. Ce gonflement indique simplement que vous vous êtes probablement surmené un peu et c’est normal. Glacez donc votre genou. En revanche, un gonflement de genou peut indiquer également que vous faites trop d’effort, c’est pour cela que vous devez être suivi par un bon kiné afin de ne pas dépasser les limites du protocole de la rééducation.

Attendez-vous à mettre de la glace quasi quotidiennement sur votre genou les 4-6 premiers mois. Personnellement, c’est ce que j’ai fait, car je faisais de la rééducation et du sport 4-5 fois par semaine. Pour retrouver un genou stable, vous aurez besoin de la patience et de la régularité, ce sont 2 ingrédients essentiels.

Repos et élévation de la jambe

Mettre du froid c’est excellent, mais vous ne devez pas vous arrêter à ça. Et si vous combinez froid et élévation de jambe. Après l’opération et même pendant les 2 premiers mois de rééducation, vous allez devoir beaucoup vous reposer, d’une part à cause de l’opération en elle-même puis en raison de votre nouveau rythme de vie.

En effet, vous marcherez avec des béquilles, faites attention où vous poser votre pied. Pendant la première semaine après l'opération, vous vous reposerez beaucoup. Vous aller passer beaucoup de temps au lit et au canapé, donc profitez-en pour élever votre genou.

Instructions :

  1. Placez quelques oreillers en hauteur.
  2. Allongez-vous et placez vos jambes sur l’oreiller.
  3. La jambe doit être soulevée plus haut que les hanches.

Dans cette position, vous permettez à votre jambe de se reposer et d’élever votre genou plus que votre cœur. Cette position permet une meilleure récupération du genou. Le sang transporté par les veines est rapidement renouvelé par du sang neuf et riche en nutriment fourni par les artères. Par ailleurs, cette technique d’élévation de la jambe permettra de réduire la douleur sur le genou du patient.

Pour rappel, l'objectif principal durant la première semaine est l'extension complète du genou, le glaçage et le repos aideront à atteindre cet objectif.Si votre genou est enflé, allongez-vous et élevez votre genou, cela vous fera un grand bien.

Éviter les activités qui causent des douleurs

Cela peut paraitre logique, mais bon nombre de personnes ont toujours des douleurs, car ils font des activités qui mettent trop de stress sur leur genou.

Évitez tout exercice ou position qui causent des douleurs ou de l’inflammation au genou si vous ressentez d’intenses douleurs mêmes après avoir terminé vos exercices. Ou bien que votre genou gonfle plus qu’habituellement, c’est que vous avez trop forcé.

Bien évidemment vous devez intensifier vos exercices de rééducation pendant les 6 premiers mois au fil des semaines, mais cela doit se faire de manière contrôlée et suivie au moins par un kiné ou votre chirurgien. N’essayez pas d’accélérer la guérison en forçant sur votre genou, vous risquez de ralentir votre rééducation et d’avoir des douleurs chroniques au genou. Soyez patient encore une fois.

Quelques mois de rééducation, c'est n'est rien comparé à toute une vie alors pourquoi se précipiter ?

Par ailleurs, si vous travaillez au bureau, évitez de rester assis longtemps. Toutes les heures voire toutes les 45 minutes, levez-vous, marchez un peu et étirez-vous. La position assise n’est pas la meilleure position à rester pendant de longues heures de boulot.

Si vous avez un travail physique, n’hésitez pas à prendre un arrêt de travail plus long, parlez-en à votre médecin. Travailler sur un chantier ou faire des livraisons et un travail très physique qui sollicite fortement les genoux. Si vous n’êtes pas complément rétabli, vous risquez d’avoir des douleurs chroniques.

Évitez de soulever des objets lourds et assurez-vous de tourner tout votre corps et d'éviter de tordre le genou, lorsque vous faites des changements de direction. Pour vous aider à être conscient de votre forme lorsque vous vous penchez, agenouillez-vous et puis asseyez-vous. C’est une bonne idée de revoir ces mouvements avec votre kiné afin qu'il puisse vous aider à apprendre comment les faire en toute sécurité.

Médicaments antidouleurs et anti-inflammatoires, mais attention aux abus.

Immédiatement après la chirurgie, l'infirmier/anesthésiste vous donnera des médicaments anti-inflammatoires pour soulager la douleur. Vous aurez également un cathéter si vous restez plusieurs jours à l’hôpital. N'oubliez pas de donner tous vos conditions médicales afin qu’il vous donne la bonne prescription.

Par exemple, je suis sensible aux anti-inflammatoires, impossible pour moi d’en prendre sinon mon estomac part en compote ! Le médecin m'a ainsi donné uniquement des analgésiques (efferalgan et codéine), que je devais prendre toutes les 4-6 heures. Ces médicaments m’ont bien aidé à contrôler et soulager la douleur. Attention, ne devenez pas accro aux médicaments, prenez-les tout en suivant les prescriptions et surtout si le médecin vous a dit d'en prendre quand vous avez des douleurs, cela ne veut pas dire que vous devez prendre des comprimés toutes les heures.

La douleur est une réaction normale suite à l’opération, votre genou est en convalescence et c’est par ce moyen qu’il indique à votre corps de guérir. Si vous abusez des médicaments, vous risquez d’avoir l’effet inverse et votre corps ne saura plus comment guérir correctement. Parlez en a votre médecin si vous avez du mal à jauger la douleur.

Si vous ressentez une douleur supportable, légère et que cela ne vous empêche pas de dormir alors inutile d’en prendre. Les médicaments ne guérissent pas, ils sont juste là pour inhiber la sensation de douleur, ne l’oubliez pas !

Utiliser des béquilles pour marcher après l’opération

L’utilisation de béquilles vous aidera à marcher après l’opération durant les premières semaines.

Les béquilles vous aideront dans les tâches quotidiennes à la maison pour vous déplacer ainsi que d'assister à vos rendez-vous pour la rééducation. Les premiers jours néanmoins, éviter de marcher avec un gros appui sur votre jambe opérée, car vous êtes impatient de commencer la rééducation. Vous risquez de faire plus de mal que de bien à votre genou et à vous-même.​

C’est ce que j’ai voulu faire le lendemain de mon opération. J'ai marché marché pendant une heure dans les couloirs de l’hôpital avec des béquilles (même en gardant un léger appui de mon genou anesthésié). le résultat ? J’ai passé 3 jours de calvaire où je ne pouvais pas dormir à cause de la douleur, tout ça pour terminer avec un hématome douloureux.

Utiliser les béquilles le premier mois, afin d’éviter de mettre trop d’appui sur la jambe opérée.

Préparer correctement votre opération

Si vous avez planifié votre opération du LCA alors vous devez préparer votre genou. Vous ne disputez pas une finale de Roland Garros sans avoir effectué une préparation non ?

L'objectif clé de la pré-rééducation est de restaurer l'extension complète du genou, mais pour y arriver vous devez avoir le genou le moins gonflé possible. Si vous appliquez du froid pendant 15 minutes au moins 4 à 5 fois par jour après une lésion du LCA, vous réduirez les gonflements.

Après les exercices de renforcement musculaire, mettez de la glace sur votre genou, le froid aidera ainsi à restaurer l'extension complète du genou.Si vous arrivez à avoir un genou avec extension complète avant l’opération, alors plus tard vous maitriserez la technique pour dégonfler votre genou.

Beaucoup de médecins préconisent également de marcher avant la chirurgie, c’est une activité douce qui ne va pas endommager davantage la structure du genou. Vous pouvez marcher, faire du stretching et faire vos exercices de renforcement.

En revanche, veillez à éviter tout mouvement brusque de torsion ou de pivotement qui sans ACLligament croisé peut causer d'autres dommages au genou comme au cartilage.

Porter un bandage de compression

Le port d'un bandage de compression est un autre facteur clé pour contrôler votre gonflement du genou après une opération du LCA.

La compression est appliquée pour limiter la quantité de suintement du fluide des capillaires endommagés. Cette technique aide à contrôler la quantité d'inflammation dans la zone lésée.

En utilisant le trio froid, élévation et compression, vous accélérez grandement le dégonflement de votre genou. Personnellement, j’ai fait de la compression pendant les 2 premiers mois.

N’abandonnez pas !

Rappelez-vous, tous les individus sont différents.Nous progressons à des rythmes différents et le temps de guérir dépend de chaque personne. Soyez patient avec vous-même et félicitez-vous pour les réalisations que vous accomplissez en cours de route. Durant la rééducation, votre genou gonflera souvent, et sera accompagné parfois de douleur, vous ne devez pas pour autant vous décourager. Vous êtes sur la bonne voie, appliquez juste les 7 conseils et vous serez capable de ne plus avoir de genou gonflé dès que vous faites un effort.

Leave a Comment: