Opération LCA : 40 astuces pour une opération réussie

L’opération du LCA est une opération courante de nos jours.

Si vous skiez souvent ou que vous faites du foot, vous devez surement connaître quelqu’un qui s’est déchiré les ligaments croisés. Il suffit d’une chute au ski ou d’un mauvais geste au foot pour se déchirer le ligament croisé voir plus (d’autres ligaments dans votre genou).

Si vous êtes sur le point d’avoir une chirurgie de reconstruction du LCA, je vais vous donner des conseils qui vous aideront à mieux vous préparer après la chirurgie et à rendre votre rétablissement à la maison moins douloureux.

Voici les 40 astuces à savoir pour avoir une opération qui se déroule correctement

Les bonnes pratiques commencent bien avant l’opération

1. Choisissez votre chirurgien avec attention

Votre préparation pour l’opération commence dès le début, au moment où vous devez choisir le chirurgien qui va vous opérer. Vous voulez vous faire opérer le genou, choisissez donc un spécialiste du genou (ou encore un spécialiste en chirurgie orthopédique) qui a l’habitude de faire l’opération des ligaments croisés quasiment toutes les semaines.

Vous n’avez aucune idée des meilleurs médecins du genou dans votre ville ? Alors, essayez de trouver dans votre entourage des personnes sportives qui sont dans des clubs de foot ou de ski. Ils sauront probablement qui sont les meilleurs chirurgiens orthopédiques.

En fonction des villes en France, il peut être des difficiles d’avoir des rendez-vous, parfois il faut attendre un voire 2 mois pour consulter un spécialiste. Personnellement, j’ai choisi mon chirurgien un peu au hasard, j’ai pris celui qui était plus proche de mon travail. Par chance, c’était l’un des meilleurs spécialistes de paris.

Si vous devez passer sur le banc de l’hôpital, juste après avoir déchiré votre ACL, voici les 2 actions en priorités à faire :

  1. Trouver le meilleur chirurgien orthopédique dans votre région, en parler à des amis, la famille, et prendre rendez-vous avec lui/elle.
  2. Commencez à faire de la rééducation du genou sans ligaments croisés tout de suite (première semaine) après avoir initialement déchiré mon LCA.

Obtenez une prescription pour des séances de kiné de votre médecin. N’attendez pas, car vous commencez à perdre de la masse musculaire très rapidement après une blessure.

2. Marchez avec des cannes anglaises

Ne pensez pas que vous allez pouvoir marcher pendant les 2 premières semaines sans cannes… à moins que vous ayez fait un DT4. Vous avez vraiment besoin de bonnes béquilles pour vous déplacer les premières semaines après la chirurgie. Si vous n’avez jamais utilisé de béquilles, essayez-les avant l’opération.

De cette façon, vous pouvez pratiquer la façon de les utiliser pour obtenir un bon équilibre. Vous saurez comment les utiliser correctement, de même vous vous assurerez que les béquilles sont ajustées à la bonne hauteur pour vous. Cela vous aidera grandement, si vous devez monter et descendre les escaliers chez vous.

En effet, après la chirurgie, vous serez toujours un peu dans les vapes à cause de l’anesthésie et des médicaments. Apprendre à utiliser des béquilles pour la première fois après l’opération (comme moi), ce n’est pas une bonne idée. Par ailleurs, si vous n’êtes pas en mesure d’obtenir des béquilles avant la chirurgie, le centre hospitalier vous en délivrera.

Revoyez l’organisation de votre chambre

3. Déplacez votre lit au rez-de-chaussée.

Si votre lit est au deuxième étage de votre maison, demandez à un proche de déplacer le lit au premier étage, de préférence près de la cuisine et de la salle de bain. Si vous ne pouvez pas déplacer votre lit, envisagez de louer un lit d’hôpital.

Pendant au moins les 2 à 3 premières semaines, vous ne voudrez pas nécessairement monter et descendre les escaliers régulièrement. Votre genou sera douloureux, épuisé et de plus cela est dangereux pour votre nouvelle greffe de LCA.

Bien sûr, vous pouvez certainement dormir sur votre canapé pour une nuit, mais à la longue ça ne sera pas confortable. Vous regretterez probablement de ne pas avoir déplacé votre lit beaucoup plus confortable au premier étage lorsque vous en avez eu l’occasion.

Si vous déplacez votre lit au rez-de-chaussée, assurez-vous d’apporter également ce qui suit au premier étage :

  • Vêtements – déplacez les vêtements dont vous avez besoin pendant les 2 premières semaines près de votre lit, afin de ne pas avoir à monter les escaliers pour aller chercher ce que vous devez porter (chaussettes, sous-vêtements, pantalons, chemises, etc.). Vous pouvez également déplacer votre panier à linge pour vos vêtements sales.
  • Draps de lit supplémentaires –  vous pouvez facilement changer vos draps la première semaine, sans avoir à monter les escaliers.
  • Trousse de toilettes – Vous avez donc besoin de fournitures de salle de bain dans votre salle de bain pour : vous brosser les dents, vous raser, vous brosser les cheveux, mettre des lentilles de contact, etc.
  • Serviettes – Linges de toilette, essuie-mains et serviettes de bain.

4. Opter pour un matelas à mémoire de forme

Si vous avez déjà mal au dos ou que votre matelas actuel est usé, je vous recommande fortement d’obtenir soit un surmatelas de mousse à mémoire de forme pour votre matelas actuel ou un matelas en mousse à mémoire pleine si vous en avez les moyens.

Malheureusement, après l’opération, vous passerez d’innombrables heures sur votre dos pendant 3 à 6 semaines et plus. Votre jambe enfermée avec une attelle de genou sera surélevée sur des oreillers. Très probablement, vous allez dormir sur le dos.

La plupart du temps sans la capacité à vous déplacer beaucoup. Vous ne serez pas très à l’aise avec votre jambe dans une attelle et votre genou sensible à la pression pendant les quatre premières semaines. Plus vous dormirez sur le dos avec la jambe élevée, et plus le gonflement du genou diminuera et l’extension de la jambe s’améliorera.

Si avant l’opération votre matelas n’est pas confortable, que vous vous réveillez avec des douleurs au bas du dos et des raideurs, vous serez beaucoup plus malheureux pendant votre rétablissement sans un bon matelas confortable.

Si vous êtes mal à l’aise dans votre matelas actuel, investissez dans un nouveau matelas en mousse à mémoire (qui peut littéralement être livré à votre maison dans une petite boîte). L’achat d’un matelas de ce genre était l’un des meilleurs achats que j’ai faits au cours des dernières années, et je l’ai fait peu de temps après la déchirure du LCA.

Avoir un lit confortable lors de la récupération d’une blessure à des ligaments croisés n’est pas à sous-estimer, en particulier pour ceux qui souffrent de douleurs lombaires. Dans le pire des cas cela pourrait même ralentir votre rééducation

5. Utilisez des oreillers pour lever vos jambes

Vous aurez besoin d’au moins quelques oreillers pour élever vos jambes dans les semaines qui suivent l’opération pour aider à réduire le gonflement et éviter les caillots sanguins. J’ai utilisé 2 gros oreillers pour garder mon genou/jambe élevée et confortable.

6. Pour manger opter pour table de lit

Ainsi, pendant les deux premières semaines, vous serez probablement beaucoup plus à l’aise de manger au lit, le genou droit devant vous, plutôt que de vous asseoir avec votre genou plié sur une chaise autour d’une table. Si vous avez la chance d’avoir quelqu’un qui vous servira le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner au lit, un plateau de service vous sera utile et rendra votre repas au lit beaucoup plus agréable. Autrement, un plateau de lit peut également servir de plateau d’ordinateur portable, au cas où vous avez besoin de travailler ou de regarder un film depuis votre ordinateur portable au lit.

Salle de Bain

7. Hausser le siège des toilettes

Si vous êtes grand, c’est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire (en plus de déplacer votre lit au rez-de-chaussée) afin de vous rendre la vie plus facile après une opération au genou dans les premières semaines. En effet, chaque fois que vous irez à la salle de bain dans les premières semaines, vous aurez toujours votre attelle et vous devrez faire un pseudo squat sur une jambe en utilisant votre jambe non opérée pour vous asseoir aux toilettes.

Si vous avez un siège de toilette surélevé, vous vous assiérez et vous vous lèverez beaucoup plus facilement.

Si vous décidez d’en prendre un, je vous conseille de prendre un siège de toilette surélevé avec des poignées de sorte que vous ayez quelque chose de stable à vous asseoir. Assurez-vous de bien fixer le siège de toilette surélevé avec. Vous pouvez également obtenir juste des rails de poignée qui font le tour des toilettes. Avoir des poignées à saisir pour vous aider à vous asseoir ou vous lever améliorera votre vie beaucoup dans les semaines qui suivent l’opération du lca.

8. Papiers toilette

Assurez-vous de faire le stock de papier toilette et placez-les dans un endroit facilement accessible. Vous ne voudrez pas monter ou descendre des escaliers à la recherche de papier toilette quand vous en avez vraiment besoin !

9. Lingettes nettoyantes

Puisque vous ne serez pas en mesure de prendre une douche pour la première semaine, les lingettes nettoyantes pour bébés peuvent être une bonne alternative pour rester frais et propre.

10. Siège de douche

Une fois que vous êtes autorisé à commencer à prendre des douches, vous serez beaucoup plus en sécurité assis sur un siège ou un banc de douche antidérapant. La dernière chose que vous voulez, c’est de glisser et tomber dans la douche. Se tenir debout pendant une courte période au cours des deux ou trois premières semaines peut souvent faire gonfler le genou. Vous pouvez donc vous asseoir pendant la douche. Gardez aussi à l’esprit que si vous n’avez pas de douche, mais une baignoire, vous ne pourrez pas prendre de bain au risque de mouiller le pansement. Vous pouvez dans ce cas vous asseoir au bord pour de la baignoire et vous doucher.

11. Posez un tapis non glissant dans la baignoire

Un sol mouillé peut être super glissant et très dangereux sur une jambe qui vient tout juste d’être opéré. Assurez-vous que lorsque vous prenez une douche, que vous disposez d’un tapis antidérapant afin de marcher sereinement en sortant de la douche. Sinon, vous risquez d’avoir du mal à sortir de la douche la première fois, car vous avez peur de glisser et de tomber. En outre, un tapis de bain antidérapant ou une douche à utiliser à l’intérieur de votre douche ou baignoire devrait également être envisagé, surtout si vous n’utilisez pas de siège de douche.

Alimentation

12. Les courses

Préparez votre réfrigérateur, votre congélateur et vos armoires de cuisine avec beaucoup de nourritures, non industriels bien sûr. La dernière chose que vous voudrez faire est d’aller faire vos courses dans les deux premières semaines après votre opération des ligaments croisés. Essayez de voir avec un proche pour vous aider à faire vos courses. Si ce n’est pas le cas, faites des provisions de nourriture pour pouvoir passer 2 à 3 semaines sans avoir besoin d’aller au supermarché. Si vous devez acheter quelque chose, faites vous livrer directement chez vous. Les plus grands supermarchés ont un service de livraison qui vous permet de commander sur internet et de vous faire livrer.

13. Cuisine

Au cours des deux premières semaines, vous ne voudrez pas rester debout pendant une longue période de temps en utilisant des béquilles avec un genou enflé. Donc, si vous n’avez personne pour vous faire la cuisine, préparez des plats en avance que vous mettrez au congélateur. Vous pourrez ainsi les chauffer rapidement dans le four à micro-ondes si nécessaire.

Assurez-vous d’avoir des fruits comme des bananes, des clémentines, des cerises, des fraises ou une salade de fruits. Pour ma part, j’ai eu pendant les premiers jours un membre de ma famille chez moi. Il m’a aidé à préparer mes repas, ce qui est très pratique lorsque vous êtes encore sous l’effet des analgésiques.

Essayez vraiment de trouver quelqu’un qui vous fasse à manger cuisine les premiers jours. Si vous n’avez pas de personne près de chez vous, vous pouvez toujours engager une personne à manger quelques heures par jour pour cuisiner et vous aider. C’est comme les services de soins à domicile, ou une personne vient pour la journée pour aider les personnes âgées/âgées.

14. Les collations/encarts

Ayez quelques-unes de vos collations préférées à votre table de chevet pour les moments où vous avez faim au milieu de la nuit ou pendant la journée, si ou ne voulez pas vous lever. J’avais sur ma table de chevet :

  • Des noix
  • Des raisins secs
  • Occasionnellement des barres de céréales
  • Une bouteille d’eau
  • Des bananes à portée de bras en tout temps

Toute collation saine (ou plutôt saine) fera l’affaire.

15. Boissons

Faites-le plein de boissons en bouteille. Car si vous essayez de transporter un verre d’eau ou de lait en utilisant deux béquilles pour vous déplacer vous remarquerez assez rapidement vos limites.

Quand vous serez en béquilles, vous voudrez avoir des boissons qui sont dans des bouteilles, dans ce cas transportez les dans un sac tout en marchant avec des béquilles. Des boissons telles que de l’eau en bouteille, du jus en bouteille.

Gardez à l’esprit que les boissons sucrées comme les boissons gazeuses feront uriner plus souvent et peuvent causer de l’inflammation, alors essayez d’éviter les boissons sucrées (ou le sucre en général). Placer une petite glacière à côté de votre lit peut vous faciliter la vie, tout en vous permettant de garder les boissons fraîches.

16. Pack de tupperware

Si vous faites vos repas seul, sans l’aide de personne, vous devez disposer d’un tas de tupperware contenant vos plats chauds. Cela vous permettra de transporter la nourriture dans un sac en plastique tout en béquilles à l’endroit où vous mangez vos repas.

Au cours de la première semaine, vous vous sentirez probablement beaucoup plus à l’aise de manger au lit avec votre jambe sur le sol plutôt qu’autour d’une table.

Astuces pour la guérison

17. Pack de glace

Si vous n’êtes pas assez chanceux pour avoir une machine qui fait de la glace, alors vous voudrez certainement avoir un certain nombre de sacs de glace que vous pouvez alterner pour les utiliser (et les congeler). Je vous recommande d’avoir au moins deux poches de gel de cryothérapie. Ainsi vous pouvez les alterner tout au long de la journée et de la nuit.

18. Rouleau de massage

Un rouleau de massage est vraiment génial à utiliser si vous avez subi une chirurgie du LCA ou non. Il permet de masser les muscles raides, de casser le tissu cicatriciel et d’améliorer votre amplitude de mouvement en en exerçant une pression sur des zones ciblées du corps, telles que les muscles ischio-jambiers, les muscles du mollet, les quadriceps ou le dos. De plus, le rouleau de massage peut également être utile après une opération du lca pour effectuer des exercices afin de détendre vos ischio-jambiers et obtenir l’extension complète de votre jambe.

18. Bande élastique pour s’étirer

Alors que vous pouvez certainement utiliser une grande serviette de bain pour étirer les ischio-jambiers et autres muscles après la chirurgie, les bandes élastiques permettent d’obtenir plus facilement un bon étirement. Les élastiques comportent différentes tensions ce qui permet d’effectuer différents étirements que vous ne pourriez pas faire avec une serviette de bain ordinaire.

De plus, les bandes de résistance peuvent ajouter des niveaux supplémentaires de résistance à vos exercices à la maison. Vous pouvez utiliser des boucles de bande de résistance pour des exercices tels que des promenades des squats, des mobilisations de hanches et de chevilles, nombreux autres exercices proprioceptifs. Une fois que vous gagnez plus de force, vous pouvez utiliser une bande de résistance plus forte et faire des extensions de genou debout.

19. Faites une activité cardio non traumatisante pour le genou

Faire du vélo avant ou après une l’opération du genou est l’un des exercices le moins douloureux et le moins risqué pour retrouver une bonne flexion du genou.

Cependant, dans les 6 à 8 premières semaines après la chirurgie, éviter de trop faire du vélo, car c’est un stress trop répétitif sur votre greffe qui en cours de cicatrisation. Après les 4 premières semaines, vous aurez peut-être l’impression de pouvoir faire du vélo pendant une heure ou plus, mais avant tout parlez à votre médecin pour savoir si vous pouvez en faire autant. En règle générale, essayez de faire 15 à 20 minutes de vélo par jour, c’est ce que je faisais quand j’étais en hôpital de rééducation pendant les deux premiers mois.

Le vélo est bon pour l’endurance et la flexion du genou. Pour retrouver le muscle que vous avez perdu après l’opération, vous devez vous concentrer votre attention sur les exercices de la jambe, ce qui signifie faire de la musculation dans une salle de sport ou chez vous.

Une fois que vous pouvez commencer à marcher après les premières semaines, faites de la musculation douce et progressivement, autant que possible, car cela aidera beaucoup à réduire la douleur. Vous améliorerez votre proprioception, et vous renforcerez aussi les muscles des jambes dans les premiers mois de la chirurgie. Assurez-vous d’avoir une extension complète de la jambe, et marchez avec la forme appropriée, sinon vous augmenterez le risque de blessure.

20. TRX Suspensions

En plus des bandes de résistances, les sangles de TRX peuvent être très utiles pour retrouver progressivement la stabilité et la force de vos jambes après l’opération. Vous pouvez faire différents exercices de rééducation du genou en utilisant des sangles de suspension pour renforcer progressivement votre genou après l’opération. Juste quelques exercices de sangle de suspension pris en charge comprennent :

  • Les squats
  • le squat sur une une jambe.
  • Les sauts sur une jambe

Élévation de jambes pour travailler les ischio-jambiers

Tenue Vestimentaire

21. Des chaussures sans lacets

Une paire de chaussures sans lacets peut être très pratique à porter dans les premières semaines après l’opération, à mon avis. Vous n’aurez pas de lacets à nouer. Vous ne voudrez pas marcher sur vos lacets et glisser. Des chaussures sans lacets vous rendront la vie un peu plus facile et moins douloureuse après une chirurgie du genou.

Une fois que vous irez dans une salle de gym pour commencer à effectuer des exercices tels que des poids, squats, squats jambe, vous aurez besoin d’une bonne paire de chaussures. Prenez des chaussures minimalistes, elle aide à la travailler la stabilité de vos jambes.

22. Chausse-pieds

Vous ne voulez surtout pas forcer avec votre talon pour rentrer dans vos chaussures, car ce ne sera pas très bon sur votre genou. Une chausse pie vous permettra de glisser directement dans n’importe quelle chaussure aisément sans forcer.

Si vous ne pouvez pas emprunter un chausse-pied à vos parents ou à vos grands-parents, alors il vaut vraiment la peine d’en acheter un.

23. Privilégiez les vêtements amples

Évitez, les pantalons slim et préférez plutôt des vêtements amples ou shorts qui s’ajustent facilement avec votre attelle. De plus les pantalons amples s’avèreront pratique à porter pendant vos séances de rééducation.

Divertissement

24. Livres et magazines

Rien de mieux que d’avoir des livres à lire pendant votre rétablissement. Personnellement c’est pendant cette période où j’ai lu des ouvrages sur l

  • A la performance athlétique après opération  
  • Comment prolonger votre carrière sportive
  • Traiter les raideurs et les douleurs articulaires
  • Prévenir et réhabiliter les blessures

25. Ordinateurs

Vous aurez certainement besoin d’un ordinateur portable, d’une tablette ou d’un smartphone pour vous divertir, surtout si vous n’avez pas de téléviseur près de votre lit. Si vous avez accès à Netflix ou à Amazon Instant Vidéo, cela peut également vous aider à vous divertir, car vous aurez amplement le temps de vous asseoir sur votre lit pour regarder beaucoup d’épisodes de vos séries TV et/ou films préférés.

Le boulot !

26. Prenez un arrêt de travail

Le médecin vous donnera a minima 4 semaines d’arrêt, concentrez-vous principalement sur la rééducation, mais de préférence, si vous le pouvez rajoutez 2 à 3 semaines de congés, même si vous travaillez à l’ordinateur ou au bureau.

Si vous avez besoin de travailler, faites-le à partir de votre lit à la maison en utilisant un ordinateur portable.

Si vous retournez au travail plus tôt que 3 ou 4 semaines, vous serez très mal à l’aise au travail et probablement très improductif, car votre concentration manquera.

Par ailleurs en restant assis sur une chaise de bureau pendant une période prolongée, avec votre jambe pendant les six premières semaines critiques, sans que votre genou entraîne un gonflement, une extension de la jambe et un temps de récupération plus long.

Obtenir une extension complète de la jambe est critique dans les premiers mois après la chirurgie.   Évitez d’être assis à un bureau d’ordinateur avec votre jambe pliée pendant de longues périodes, car cela peut nuire à votre récupération à long terme.

l’avant  et l’après opération

27. Rasez-vous les jambes

Avant l’opération, en particulier pour les hommes, je recommande de raser les jambes. Pour ma part, j’ai rasé la veille sans l’infirmière, car j’avais demandé en préalable si c’était possible. Si vous ne le faites pas, l’infirmière devra vous raser, ce qui peut être gênant pour nous, messieurs !

En général seulement la jambe opérée est rasée.

28. Alarme pour la prise de médicaments

Après l’opération, prenez de l’avance et réglez votre alarme toutes les 4 à 6 heures (et toute la nuit) pour prendre vos médicaments contre la douleur. En prenant votre médicament à des périodes régulières vous maintiendrez un niveau de douleur très bas. Si vous ne les prenez pas, vous finirez probablement par vous réveiller de toute façon à cause de la douleur et être dans une situation bien pire. C’est beaucoup mieux d’avoir le contrôle sur votre douleur, que d’essayer de supprimer la douleur quand ça commence à faire tres mal. Je prenais du doliprane avec de la codéine régulièrement toutes les 4 à 6 heures pendant les 2 premières semaines, et ensuite je n’ai jamais eu à prendre de médicaments antidouleur ou de médicaments en vente libre.

29. Le genou qui lance, une douleur compliquée

Essayez de toujours enlever l’attelle post-op pendant que vous faites les exercices avec votre kiné.

Faites des étirements lorsque vous restez longtemps assis, ou le matin apres votre réveil.

Tout le monde est différent en ce qui concerne la douleur ressentie par chaque personne. Vous pouvez éprouver très peu de douleur, comme moi, ou vous pourriez éprouver une douleur atroce.

Et plus la douleur disparaîtra et vous commencerez à aller mieux. Vous avez juste besoin de rester vigilants et de continuer à faire des exercices et des étirements quotidiennement (plusieurs fois par jour), et vous continuerez à progresser jour après jour.

30. Faites face à vos doutes

Même si vous avez des doutes, vous devez garder le cap et continuer. Vous aurez de bons jours et quelques mauvais jours (et peut-être quelques fois vous allez penser que vous avez redéchiré votre ACL).

Assurez-vous de rester actif et de faire des exercices de rééducation chaque jour (5-6 jours par semaine). Si j’arrêtais de m’entraîner pendant un jour ou deux, mon genou se détériorait habituellement, surtout le lendemain.

Essayez de ne pas trop vous inquiéter si vous ne guérissez pas plus rapidement que quelqu’un d’autre que vous connaissez ou d’un témoignage sur un forum internet. Tout le monde guérit différemment, tout le monde entre en salle d’opération avec des jambes et un corps dans différents états de condition physique, et tout le monde perd sa masse musculaire différemment avant et après la chirurgie.

Mais ceci dit… faites de votre mieux pour que votre genou blessé récupère une bonne mobilité et masse musculaire avant l’opération. Ainsi après la chirurgie, vous pourrez reconstruire progressivement la force dans vos quadriceps, ischio-jambiers, les fessiers, les hanches, les mollets, adducteurs, abducteurs et, et les rendre plus fort que jamais ! Votre rétablissement dépendra grandement de la force de votre jambe.

Donc, assurez-vous de vous concentrer principalement sur les exercices de jambe qui renforcent votre genou. Il est très facile de compenser sur sa jambe saine ce qui entraine plus de pression sur votre genou. Cela peut conduire à un énorme déséquilibre musculaire.

Conclusion

J’espère que ces conseils vous aideront à rendre le processus de récupération un peu plus facile pour ceux d’entre vous qui sont sur le point de subir une reconstruction du LCA ou un autre type de chirurgie du genou. Si vous avez d’autres conseils, questions ou suggestions qui pourraient vous aider, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous… j’aimerais les entendre !