Devez vous faire l’opération du lca : Oui ou non?

Après votre blessure, certaines personnes de votre entourage vous disent de faire l’opération. D’autres vous font part de leurs mauvaises expériences, depuis l’opération leur genou n’est plus le même, ils ont des douleurs. Vous êtes perdu.

Après une rupture de ligaments, beaucoup de personnes ont la certitude qu'une opération du lca c’est comme remplacer les amortisseurs d’une voiture.

Ce n’est pas si simple… Une étude a montré que le nouveau lca ne sera pas le même que celui d’origine. Comment savoir si l’opération est une priorité dans votre cas ?

Vous devez déterminer la gravité de la rupture du ligament. Est-ce que la rupture est accompagnée d’une lésion du ménisque ? Avez-vous une instabilité avec votre genou dans votre vie quotidienne ? Avez-vous du temps à consacrer pour la rééducation ? En répondant à toutes ces questions, vous saurez si oui ou non l’opération du lca est envisageable.

Les raisons pour lesquelles vous devriez faire l’opération

L’opération des ligaments croisés suivis d’une rééducation permet d’avoir un genou stable et un mode vie active et sportive sans douleur, sans blessures à répétitions, en d'autres mots, vous retrouvez une bonne mobilité du genou. La chirurgie est une bonne idée si :

  • Votre LCA est complètement ou partiellement rompu
  • Vous pratiquez un sport qui nécessite beaucoup de mobilité, de changement de direction
  • Vous avez une activité professionnelle physique qui demande une bonne stabilité du genou (la construction).
  • Depuis pas mal d’années, vous avez des blessures à répétition sur votre genou sans lca, qui affectent votre qualité de vie à cause des douleurs chroniques.
  • Avec la rupture, d'autres parties de votre genou peuvent être endommagé, le cartilage, le ménisque (fréquent), d’autres ligaments.
  • Vous être prêt à vous engager à une longue période de rééducation
  • Vous êtes prêts à faire des mois de rééducation avant l’opération, c’est ce qui va vous permettre de récupérer plus rapidement et de retrouver un genou flambant neuf.

N’attendez pas que d’autres problèmes pointent leur nez tels que des lésions de ménisques, des problèmes de cartilage ou bien que vous ayez des douleurs chroniques au niveau du genou. Consultez un spécialiste du genou, c'est votre meilleur ami dans ce cas.

Vous avez un genou instable

Après une rupture si vous ne faites rien pour votre genou, le sport et la vie sédentaire peuvent entrainer de douleurs chroniques au genou. Votre genou deviendra, instable, et il se dérobera (le genou se déboite). Ce dérobement peut à l’intérieur du genou abimer le cartilage.

De plus, ce mouvement peut endommager les ménisques dans le genou et provoquer une arthrose précoce. C’est l’une des raisons principales qui poussent les gens à faire l’opération.

Néanmoins, l’opération n’est pas obligatoire, vous pouvez vivre sans ligaments croisés si votre genou n’est pas instable. Si votre genou a une bonne mobilité alors vous ne risquez pas d’avoir de l’arthrose prématurée.

Cependant si vous continuez à faire des activités qui poussent votre genou à se dérober, la douleur deviendra de plus en plus pénible, votre genou va gonfler, mais surtout vous risquez de dégrader votre articulation.

Si vous n'avez plus de ligament croisé, consulter régulièrement un spécialiste, car il pourra vous dire si une intervention chirurgicale est nécessaire, avant que votre genou instable ne provoque d'autres problèmes articulaires. La rééducation sera plus simple.

Vous êtes jeune et sportif

La nécessité de faire l’opération sur un lca déchiré dépendra également de votre niveau d’activité. Si vous êtes un sportif et que vous voulez revenir au haut niveau, vous aurez plus besoin d’une opération qu’une personne sédentaire.

La ligamentoplastie est indiquée si :

  • Vous voulez revenir aux sports de type pivot (par exemple football, ski, tennis, rugby, boxe ou sports de combats)
  • Vous avez des problèmes d'instabilité avec le genou qui cèdent pendant vos activités

L’opération est-elle risqué ?

La chirurgie du LCA comporte peu de risques. Les risques et les problèmes qui peuvent survenir pendant la rééducation et la récupération comprennent :

  • Perte de mouvement dans l'articulation du genou.
  •  Douleur à la rotule.
  • Douleur et enflure pendant les activités quotidiennes ou les sports.

La rééducation une période souvent négligé

 L’opération est terminé , vous n'avez pas eu de complications, c'est bon  vous aller retrouver un genou stable et neuf. Si seulement c’était aussi facile…

Le vrai travail commence après que le chirurgien ait terminé son boulot. C’est maintenant à vous d’être rigoureux dans votre rééducation, si vous voulez ne plus avoir de douleur et être capable de plier les genoux. La rééducation est longue, vous devrez même pratiquer certains exercices pendant des années.

C’est ce que je fais et ce qui me permet d’avoir un genou aussi fort bien que j’ai eu une rupture de ligaments associée à une lésion du ménisque.

Par ailleurs, vous devez comprendre que se faire opérer ne signifie pas  que :

  • Vous n’auriez pas d’arthrose au genou. Cela dépendra également d’autres facteurs tels que votre hygiène de vie. Des personnes qui n’ont jamais fait de sport ont de l’arthrose, d’autres qui en ont fait trop ont également de l’arthrose prématurée.
  • Le nouveau ligament de votre genou n’est pas aussi résistant que le ligament d’origine, le temps et beaucoup de rééducation sont les clés que le ligament reprenne ses fonctions.

Certaines personnes opérées subissent une seconde rupture du ligament, parfois c’est le nouveau ligament qui ne tient pas ou c’est carrément le ligament du genou opposé.

Certaines personnes après l’opération ont du mal à récupérer une bonne flexion et mobilité de leur genou. Ils ont des douleurs chroniques au genou. Cela arrive parfois, car vous avez eu une rééducation insuffisante ou trop courte.

Néanmoins après une opération du lca et une bonne rééducation, la plupart des gens retrouvent suffisamment de force et d’amplitude avec le genou pour retourner à leurs activités habituelles.

Et si je ne veux pas me faire opérer

De nombreuses personnes se remettent des blessures du LCA sans nécessiter de chirurgie arthroscopique du LCA, et cela même chez certaines personnes qui ont complètement rompu leur ligament. Cela se résume essentiellement à deux choses : à quel point la stabilité du genou est-elle affectée et à quel niveau d’activité voulez-vous revenir .

En faisant la rééducation de votre genou pour un lca rompu, vous pouvez grandement améliorer l’état de votre genou. La rééducation aura pour but de renforcer la force des muscles du genou afin qu'ils fournissent suffisamment de soutien et de stabilité au genou pour compenser le LCA déchiré.

Les exercices de renforcement musculaires aident également à former les muscles et autres ligaments pour fournir une bonne proprioception pour gagner plus de stabilité. Comptez quelques mois de rééducation pour récupérer complètement d'un LCA déchiré si vous ne faites pas l’opération.

Utilisez une attelle comme soutien supplémentaire. Le port d'une attelle de genou articulé peut aider à fournir un soutien et une protection pour empêcher le genou de céder. Néanmoins, vous ne devez pas voir l’attelle comme une finalité. Si physiquement vous avez les capacités de faire une rééducation de votre genou alors, foncez. C’est ce qui vous permettra d’éviter les instabilités du genou.

Conclusion

J’espère que cet article vous a donné plus de clarté sur votre choix de faire l’opération ou non. N’oubliez pas que vous que vous pouvez consulter un ou 2 spécialistes du genou afin de leur avoir leur opinion. Si vous voulez faire l’opération, vous devrez également vous engager dans une rééducation qui durera des mois. Sans une bonne rééducation, l’opération lca aura alors été inutile et vous risquerez de ne pas retourner une bonne mobilité de votre genou.

Dans le cas où vous ne faites pas l’opération, la vie continue, mais vous devrez faire des exercices de renforcement musculaire pour retrouver un genou stable qui ne se dérobe pas.

Leave a Comment: