Comment soulager un hématome après une opération du LCA

Après quelques jours après l’opération, vous avez la jambe raide comme un bois. La douleur est intense, elle s’étend du genou jusqu’au mollet. À ce moment, vous paniquez.

Est-ce que l’opération s'est réellement bien passée ? Mon ligament est -il en train de me lâcher ?

Si vous avez eu un DIDT, vous avez de fortes chances d’avoir un hématome derrière la jambe. Vous devrez mettre de la glace régulièrement sur votre genou. Si l'hématome est trop douloureux, votre kiné ou une autre personne compétente peut vous mettre un ktaping. Cela permettra de drainer le sang rapidement et d’avoir la jambe moins raide et douloureuse. Je vous explique tout dans cet article.

Pourquoi vous avez un hématome après l'opération

L’hématome est une contusion causée par l’éparpillement de sang à l’arrière de votre jambe. Pendant l’opération, le chirurgien vous pose votre nouveau ligament. Même si l'opération est courante de nos elle est tout de même délicate, car votre genou contient beaucoup de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins. Parfois, pendant l’opération, des vaisseaux sont endommagés et provoquent la formation hématomes.

Je vous vois déjà venir, mais cette opération est tout de même risquée non ?

Moi-même, j’ai eu un hématome et cela n’affecte en aucun cas votre nouveau ligament.

Si vous avez un hématome après l’opération, il disparaîtra au bout de quelques semaines. Même si l’hématome est sévère, c'est-à-dire qu’il part de l’arrière du genou jusqu’au tendon d'Achille, vous devrez être patient, vous n’avez aucune raison de stresser.

Les hématomes du genou sont une complication postopératoire fréquente dans les chirurgies du genou. Elles peuvent être causées en raison des dommages ou des blessures aux vaisseaux sanguins autour du genou. De même après l’opération les premiers jours si vous forcez trop à marcher avec l’appui malgré les béquilles cela peut provoquer un hématome.

Néanmoins même si vous avez un hématome derrière le genou, discuter avec votre kiné ou chirurgien, ils peuvent vous aider et vous rassurer.

Comment soulager l’hématome efficacement

Si vous avez un hématome, surtout s’il s'étend sur tout l'arrière de la jambe, vous allez ressentir des douleurs et votre jambe va être très raide. Les exercices de rééducation vont être un peu plus difficiles à faire, mais vous ne devez pas abandonner. Les premières semaines de rééducation sont les plus importantes.

Pour soulager la douleur, vous devez utiliser un sac de glace ou poche. Cela permettra également de diminuer le gonflement.

  • Gardez la poche 15-20 min
  • De plus, élevez votre jambe avec un coussin
  • Répétez 3 à 4 fois par jour

Cette méthode est très efficace si vous avez un petit hématome.

Si vous avez un hématome envahissant (qui couvre toute la jambe) alors vous devrez combiner le froid avec une autre méthode.

Vous devrez utiliser un ktaping sur votre jambe. Le ktaping est un bandage neuromusculaire, utilisé chez les sportifs, car elle permet de soulager les douleurs musculaires, de tendinite. Dans votre cas le ktaping permettra un drainage lymphatique de l’hématome.

Comment poser un ktaping ?

Nul besoin d’aller chez le médecin, votre kiné qui s'occupe de vous pendant votre rééducation pourra vous le faire, s'il s’aperçoit que vous avez un hématome. Avec le ktaping, vous accélèrerez le drainage du sang de l’hématome. De plus, vos douleurs diminueront, vous pourrez donc continuer votre rééducation.

À moins que votre médecin vous le recommande, ne vous massez pas directement l'hématome, car cela risque de promouvoir les saignements et vous aurez encore plus mal.

Un hématome trop conséquent réduit la mobilité de votre genou, vous devez donc prendre du repos, ce n’est pas le moment de forcer comme fou pendant la rééducation de peur d’être en retard. Si vous avez trop mal, stoppez, vous n'êtes pas censés souffrir.

En élevant votre jambe avec un coussin, votre coeur est à un niveau plus bas que votre jambe. Vous permettez ainsi d'accélérer le processus de guérison, car le sang accumulé est drainé par le système lymphatique en raison de la gravité.

Les autres risques

Vous pouvez également avoir d’autres complications après l’opération, ce sont des problèmes normaux qui peuvent arriver, vous ne devez donc pas paniquer.

Gonflement

Votre genou peut rester gonflé pendant 3mois. Pour diminuer le gonflement, vous devez utiliser du froid et élever votre jambe. Cette combinaison de thérapie de glace, de repos et d’élévation est très efficace, pourtant beaucoup de personnes la négligent.

Vous avez du mal à vous mettre à genou

Ce n’est pas la chose la plus simple à faire, plier les genoux sera un mouvement que vous devrez réapprendre au fur et à mesure que les raideurs et les douleurs diminueront. Afin de vous réhabituer, vous pouvez déjà commencer avec un coussin derrière les genoux, puis un tapis ou une serviette jusqu’à ce que vous arriviez a récupéré votre souplesse. Cela peut prendre du temps en fonction des personnes, vous devez juste continuer à travailler pour progresser.

Engourdissement de la jambe opérée

Pendant l’opération, ils arrivent que quelques nerfs soient endommagés à cause des incisions faites pour implanter votre nouveau ligament. Vous ressentirez un engourdissement autour des cicatrices, si vous touchez votre peau vous risquez de ne rien sentir. Ne vous affolez pas, le doc ne vous a pas coupé un nerf vital, sinon vous ne pourrez plus marcher. L’engourdissement s'installe habituellement après quelques mois, mais parfois il peut persister à long terme, mais ne cause généralement aucun problème fonctionnel.

Mon cas personnel :

Personnellement, mon engourdissement a duré un peu plus d’un an. Selon mon chirurgien, les nerfs prennent du temps à se reconstruire. Aujourd’hui après 5 ans, j'ai toujours un engourdissement au niveau de la peau qui est négligeable. Je vous assure, ma jambe répond bien aux sensations de douleur !

Douleur

La douleur après l’opération... commencez à vous y habituer ! Bon, je ne veux pas vous faire peur. Mais durant les premiers jours, vous allez ressentir des douleurs au niveau de votre genou et autour de la zone de greffe, qui reste tolérable.

De plus si vous prenez des antalgiques réguliers selon les recommandations de votre médecin vous garderez la douleur sous contrôle. Personnellement après 15 jours j’ai arrêté les médicaments, car d’une part, je suis allergique aux l’anti-inflammatoires et d’autre part la douleur était tolérable juste en mettant de la glace sur mon genou.

Raideur

Dans le cas du genou, vous pouvez avoir de la difficulté à redresser ou à plier complètement le genou. La raideur est due à la formation de cicatrices anormales dans l'articulation et peut nécessiter une intervention supplémentaire (soit une « manipulation sous anesthésie » par laquelle le genou est légèrement redressé ou plié pour libérer ce tissu cicatriciel dense).

La rééducation postopératoire avec votre kiné joue un rôle majeur dans la prévention de cette complication. Donc, prenez au sérieux la rééducation, ne faites pas comme certaines personnes qui manquent leurs séances puis qui se plaignent qu’après un an, car ils ont toujours des raideurs dans le genou.

Ma rééducation sera a-t-elle ralentie

Quand vous terminez l’opération du lca, vous n’avez qu’une envie, c’est de faire votre rééducation afin d’être capable de marcher, de pouvoir conduire et faire vos tâches quotidiennes sans assistance et sans béquilles.

 Si vous avez un hématome assez large, le premier mois de rééducation va être très difficile.

Si vous êtes dans un hôpital de rééducation, ne vous démotivez pas, car d’autres patients arrivés en même temps que vous font plus de progrès et d’exercices que vous. Avec un hématome au début votre rééducation sera légère, vous devez être patient. Une fois l’hématome parti, vous ferez un bon dans votre progression, car vous aurez beaucoup moins de douleur.

C’est que qui m’est arrivé ! J'étais en hôpital de jour, le premier mois je pouvais à peine à plier le genou tellement j’avais des douleurs dues à l'hématome. Pourtant au bout de 4 mois je reprenais déjà le sport doucement.

Conclusion

Vous avez pu voir qu’un hématome est juste une complication normale et que vous n’avez pas à paniquer. Vous aurez besoin de patience, de glacer et d’élever votre genou. En complément, vous pouvez vous faire poser un tape pour accélérer le drainage de l'hématome.

Ce sont les clés pour accélérer la disparition de l’hématome. La douleur, l'engourdissement, la raideur font partie des complications éventuelles et ce n'est qu'avec du repos et une bonne rééducation que vous parviendrez à retrouver un genou neuf !

Leave a Comment: