Comment limiter votre stress avant opération chirurgicale

Votre opération chirurgicale approche et la pression monte dans votre tête. Vous êtes remplis d’angoisse et de peur durant les jours et semaines qui arrivent.  

Il est tout à fait normal d’être stressé avant une opération. En effet, une étude a montré que sur 239 patients qui se préparaient à avoir une opération, la moitié avait des signes d’anxiété. 

Si vous allez passer sur le bistouri, il est tout à fait normal d’avoir des hésitations, même de la peur surtout quand on vous parle d’anesthésie totale ! 

Si vous êtes trop stressé et angoissé, vous ne vous mettez pas dans de bonnes conditions pour l’opération, mais également pour la rééducation plus tard. Rassurez-vous, vous pouvez diminuer votre angoisse par diverses méthodes qui vont vous permettre de vous relaxer et d’oublier cette peur que vous avez du mal à contrôler. Ainsi vous approcherez l’opération dans un état serein et en toute confiance. 

Je vous l’accorde, l’opération chirurgicale n’est pas une chose anodine comme une petite entorse. Néanmoins, cela ne signifie pas que vous devez être paralysé de peur et ne pas dormir la veille. 

Dans ce guide, je vais vous dévoiler comment ne pas stresser avant une opération chirurgicale. 

Qu’est-ce que l’anxiété et la peur avant une opération

Plus vous saurez d’où proviennent vos peurs, plus vous saurez comment soulager ces craintes et préoccupations

Beaucoup de personnes hésitent à subir une opération chirurgicale, pourquoi ?

La peur de la médecine pour les risques et les conséquences de l’après-opération et post opération  :

  • ·         Morts
  • ·         Douleur
  • ·         Cout financier
  • ·         le résultat
  • ·         les infections
  • ·         Les cicatrices post opératoires
  • ·         Les douleurs post opératoires
  • ·         La perte de mobilité
  • ·         Une rééducation longue qui peut durer des mois
  • ·         La perte d’indépendance
  • ·         La peut de l’anesthésie

Une fois que comprenez ces peurs et ces angoisses, vous pouvez les affrontez avec une plus grande confiance.

Comment savoir si vous êtes stressé ou anxieux ?

Les symptômes du stress avant une opération sont très communs et peuvent présenter un obstacle durant votre récupération. En effet, votre angoisse peut interférer avec votre capacité à vous détendre avant votre opération. Cela peut avoir comme conséquence que l’anesthésiste ait du mal à vous piquer par voie veineuse. De plus, cela peut impacter votre récupération après l’opération.

Si vous vous sentez stressé les jours avant l’opération, voici quelques symptômes à surveiller :

  • ·         Battement de cœur irrégulier et élevé
  • ·         Transpiration excessive
  • ·         Nausée
  • ·         Douleurs gastriques
  • ·         Respirations courtes et saccadées
  • ·         Insomnie, problème pour dormir

Ces symptômes ne doivent pas être ignoré,  car elles peuvent empirer plus le jour de l’opération se rapproche. Néanmoins si vous ressentez de la peur, vous ne pourrez pas la supprimer d’un cou de baguette magique. En revanche, vous pouvez contrôler vos émotions pour que le stress ne prenne pas le dessus.

Les chirurgies, après tout, ne sont pas de petites choses. Que vous ayez peur de subir une intervention chirurgicale a cause de : des possibles erreurs médicales pouvant avoir une incidence sur le reste de votre vie –  que votre anxiété découle de la peur de la douleur liée à votre chirurgie, la chirurgie devient un problème pour de nombreuses personnes.

15 conseils afin de déstresser avant une opération

Prévenir l’anxiété avant la chirurgie peut vous aider à vous détendre dans les jours et les semaines qui précèdent votre chirurgie. Cela peut aussi vous aider à vous concentrer sur la guérison et les énergies positives… plutôt que de consacrer votre temps et votre attention à des choses négatives comme la douleur, la nervosité et la peur.

Bien que vous ne puissiez pas avoir une anxiété grave à volonté ou à volonté, vous pouvez prendre des mesures pour y faire face et la soulager dans les jours, les semaines et les mois qui précèdent votre opération.

Vous trouverez ci-dessous 15 manières e pour apaiser certaines de ces peurs et réduire la quantité de stress que vous ressentez lorsque le jour de l’opération approche.

Éviter de fumer

Beaucoup de personnes commencent à fumer davantage lorsqu’il devient stressé ou angoissé ? Malheureusement, la cigarette est mauvaise pour la santé, et elle peut ralentir le processus de guérison après votre opération. Essayez de réduire votre consommation de cigarette un à deux mois avant le jour J. ainsi, vous pourrez réduire les risqués liés aux tabagismes.

Renseignez-vous sur votre opération

Plus vous en savez sur votre opération ainsi que votre condition médicale et plus vous serez confiant avec votre opération.

Portez une attention particulière sur : les informations à propos des taux de réussite et pourquoi vous avez besoin de la chirurgie. Par exemple si vous vous concentrez sur : comment vous allez vous sentir mieux après l’opération et sur toutes les choses que vous allez pouvoir faire après votre opération du genou par exemple, cela peut aidera à réduire les sentiments négatifs associés à la peur de cette chirurgie.

Parler de vos craintes et doutes avec votre chirurgien

Si vous devez subir une opération chirurgicale complexe, vous pouvez en parler avec votre chirurgien de vos peurs, de votre angoisse liée à l’opération. Le chirurgien et l’anesthésiste pourront ainsi vous donner un médicament afin de vous détendre. De plus, parler de votre peur avec votre chirurgien peut vous aider à être plus confiant. Cela peut être crucial si certaines de vos peurs proviennent du risque d’erreurs chirurgicales ou du manque de confiance envers votre chirurgien. Plus vous donnez de chances à votre chirurgien de gagner votre confiance, plus il devient facile de mettre un peu de repos dans vos peurs.

Respecter les choses à faire avant l’opération

Parfois, vous remplissez votre esprit avec trop de choses à faire sur le moment. Concentrez-vous plutôt sur les choses dont vous avez besoin pour vous préparer à votre opération. Faites une liste à cocher (to do list).

Envisagez la thérapie

Certaines personnes pensent que leur état d’anxiété est dû à l’approche d’une opération assez importante, mais elles ne prennent aucune action.

Néanmoins lorsque vous faites face aux effets secondaires du stress avant une opération, une séance de thérapie peut aider. Si vous devez avoir une opération chirurgicale délicate comme une opération de disque cervical, une chirurgie pour traiter le cancer, une chirurgie sur une articulation, la thérapie peut vous aider à surmonter vos craintes, vos peurs et votre angoisse afin que vous puissiez recevoir le traitement dont vous avez désespérément besoin.

Tourner vous vers les thérapies alternatives

Alors que la chirurgie peut être la seule option de traitement pour certaines conditions, la thérapie n’est pas la seule option de traitement disponible pour les personnes qui sont nerveuses avant une opération. De nombreux traitements de médecine alternative existent et sont efficaces    pour l’anxiété liée à la chirurgie, dont :

Yoga :Le yoga a été utilisé pour le soulagement du stress pendant des siècles, car il implique diverses poses physiques, la relaxation, la respiration contrôlée et la méditation pour aider à réduire la pression artérielle, la fréquence cardiaque et le stress

L’hypnose : Non l’hypnose ce n’est pas juste une mise en scène. Cela fonctionne ! même dans les hôpitaux certains personnels médicaux commencent à utiliser hypnose, car elle permet aux patients de mieux gérer la douleur, la peur, le stress avant une opération chirurgicale.

Massage : c’est l’une des premières choses qui vient à l’esprit, pour beaucoup de gens, quand il s’agit de soulager le stress. Le massage peut être un excellent outil, sans parler de la relaxation, pour vous aider à vous préparer à la chirurgie.

La phytothérapie : Vous pouvez trouver de nombreux suppléments à base de plantes et des remèdes sur le marché aujourd’hui. Elles permettent de soulager du stress, de l’anxiété et plus. Ces plantes peuvent vous aider à inhiber votre peur et ainsi voir les bienfaits que l’opération vous apportera. Bien sûr, parlez toujours à votre médecin avant de prendre des remèdes à base de plantes avant la chirurgie.

Méditation guidée : elle très simple et je vous le recommande dès que vous avez un coup de stress. Cette méditation implique de se concentrer sur votre respiration et vos pensées. Vous apprendrez que vos pensées vont et viennent de leur propre chef, et, plus importantes encore, que vous n’êtes pas vos pensées.

Programmation neuro linguistique : De plus en plus de gens comptent sur la PNL tout le temps pour aider avec la confiance, la perte de poids, les efforts de sevrage tabagique et même les réactions au stress et à la peur.

Obtenez le soutien de votre famille et de vos amis

Le soutien vient dans toutes les formes et tailles et parfois, vous la trouvez là où vous ne l’attendez pas ! Les amis et la famille peuvent être votre meilleure ressource quand il s’agit de surmonter votre nervosité avant une opération.

Demandez-leur de raconter leur propre histoire durant leurs opérations, les anecdotes marrantes ainsi que les bons résultats qu’ils ont pu avoir.

Rejoignez une communauté qui partage vos mêmes problèmes.

Les groupes de soutien offrent une aide authentique pour certains des plus grands problèmes qu’afflige le monde aujourd’hui. De nombreux groupes de soutien existent pour l’opération chirurgicale.

Certains sont destinés à des opérations spécifiques, d’autres à des interventions chirurgicales en général, dans lesquelles vous trouverez des personnes qui partagent leurs expériences ainsi que leurs peurs et leurs préoccupations.

Vous trouverez ainsi un large éventail de personnes, des gens qui ont été à votre place et qui ont subi les mêmes types de chirurgie et qui sont maintenant guéris. Parler à ces personnes peut être extrêmement bénéfique pour calmer votre peur de l’inconnu.

Préparer votre corps à l’opération

Votre médecin vous a probablement donné une liste de choses à faire avant l’opération pour vous préparer. Une chose qui peut énormément aider est que vous soyez dans la meilleure forme possible.

Cela signifie prendre soin de votre corps pour le préparer à l’opération :

  • ·         Manger sainement, une alimentation anti-inflammatoire à base de fruits et légumes.
  • ·         Bien dormir, que vous soyez complément reposé, le repos est votre priorité
  • ·         Faire du sport dans la mesure du possible en fonction de votre condition physique

Gardez un recueil/journal de vos peurs

Parfois, quelque chose d’aussi simple que de mettre vos peurs sur papier est suffisant pour les exorciser (expulser) de votre esprit. Lorsque vous écrivez vos peurs sur papier, elles perdent leur pouvoir sur vous. Vous pouvez ainsi concentrer vos pensées et vos actions sur des activités plus positives et productives et vous préparer à un résultat positif de votre opération.

C’est beaucoup mieux pour vous que de concentrer toutes vos pensées et votre énergie à avoir peur de l’opération. Comment trouver votre calme le jour J ? c’est le jour J de votre opération, vous avez fait la moitié du chemin.

Il est maintenant temps de franchir la ligne d’arrivée, ce qui peut demander un peu plus de travail et d’efforts. La récompense, cependant, peut-être une vie sans douleur quotidienne. Vous pouvez faire ces choses le jour de votre chirurgie pour vous aider réduire votre anxiété et votre peur.

Passer du temps avec vos animaux

Si vous avez des animaux de compagnie, c’est une bonne idée de jouer avec eux pour se calmer avant de se faire opérer. Le matin avant votre opération, passez du temps avec votre animal de compagnie :

  • Jouez avec eux
  • Parlez-leur.
  • Permettez-leur de vous apaiser avec leur amour inconditionnel.

Les animaux de compagnie apportent tellement de joie à notre vie, et des moments comme celui-ci ne font pas exception. Ils peuvent ressentir votre peur et travailleront souvent dur pour vous rassurer lors de moments importants comme ceux-ci.

Ayez un plan pour l’après-opération

Cela peut vous aider à calmer vos sentiments d’être nerveux avant la chirurgie simplement parce que c’est une chose présente sur votre liste de choses à faire.

Le fait de savoir ce qui va suivre vous aidera aussi à dépasser vos pensées et vos soucis au sujet de la chirurgie elle-même. Demandez à quelqu’un de vous aider pour les tâches ménagères. Demander également à un proche vous aider à vous déplacer jusqu’à ce que les médecins vous autorisent à conduire.

Aussi, assurez-vous que vous avez une zone dans votre maison où tout est accessible pour vous. Préparez votre divertissement (livres, films, jeux) pour éviter l’ennui pendant que vous récupérez.

Méditer

Certaines personnes peuvent préférer la prière silencieuse à la méditation. La clé est de prendre quelques instants pour respirer profondément, apaiser votre esprit de la peur.

Concentrez-vous sur la guérison, l’apaisement et la réduction de vos peurs jusqu’à ce qu’elles soient si petites et qu’elles n’aient plus aucun pouvoir sur vous.

Écouter de la musique

Tout le monde a un type de musique préféré. Certaines personnes font le plein d’énergie par la musique. D’autres trouvent cela relaxant. Le but est d’écouter de la musique détendue plutôt que de la musique qui pourrait vous donner une énergie nerveuse.

Il y a beaucoup de grands genres musicaux à considérer :

  • ·         Jazz
  • ·         Classique
  • ·         Blues
  • ·         Pop

Conclusion

Dernier point, mais certainement pas le moindre : accepter le fait que l’anxiété de votre opération est normale. Chaque jour, des gens subissent des opérations, ils éprouvent de l’anxiété et de la peur face.

La peur de l’opération peut entraîner un stress et une anxiété excessive. C’est pourquoi vous devriez profiter des nombreuses ressources disponibles et des choses que vous pouvez faire pour vous aider à faire face à vos craintes. Dans certains cas, ils peuvent vous aider à surmonter ces peurs.

Maintenant, c’est à vous de faire les premiers pas pour mettre en évidence votre anxiété préopératoire afin que vous puissiez avoir une chirurgie réussie. Vous reprendrez ainsi le contrôle de votre santé et de votre qualité de vie. Gardez vos pensées concentrées sur le résultat positif qui vous attend après la chirurgie et le rétablissement.

Essayez une ou plusieurs des méthodes mentionnées ci-dessus pour mettre en perspective vos peurs, vos préoccupations et votre anxiété.